Son nom lui vient des deux grandes plaques noires, qu’on appelle les écussons, qui recouvrent sa tête et sa croupe. Et aussi de sa terre d’origine : le Limousin.

Il est élevé dans les trois départements du Limousin : la Corrèze, la Haute-Vienne et la Creuse, mais aussi sur les cantons limitrophes de la Charente et de la Dordogne.

Il a la particularité de grandir lentement et d’être peu exigeant dans ses besoins alimentaires. Il est rustique, bon marcheur et consommateur de glands et de châtaignes.

La truie met bas entre 6 et 8 porcelets, 1 à 2 fois par an.

Notre verrat
Notre truie nourrit ses petits